Charles de Gaulle - Christening dress
Expertise and professional training

DGL 177563.jpg
Screenshot 2022-08-19 at 21.10.04.png

The dress detective

La Maison natale le Charles de Gaulle conserve une robe de baptême dont la fabrication a été attribuée à Jeanne de Gaulle en 1887 initialement pour le baptême de son fils ainé, Xavier. La tradition orale affirmait que Jeanne aurait utilisé cette tenue pour le premier sacrement de chacun de ses 5 enfants. Elle l’aurait ensuite offerte à son unique fille Marie-Agnès, qui l’aurait elle-même utilisé pour ses propres enfants. On raconte que la robe fut portée par les enfants de la famille jusqu’en 1982, avant son dépôt à la Maison natale Charles de Gaulle.

Les archives de la Fondation Charles de Gaulle comportent très peu de documents attestant de ce dépôt. Le 22 juin 1983, quelques mois avant l’ouverture du musée au public, le directeur de l’institut Charles de Gaulle de l’époque, Pierre Le franc, écrit à Madame Tardif, fille de Marie-Agnès Caillau née de Gaulle : « Ne disposant que de peu de souvenirs  personnels, nous souhaiterions beaucoup pouvoir présenter aux visiteurs la robe de baptême de Charles de Gaulle, dont vous avez bien voulu nous informer de votre intention de la léguer à l’Institut. Je sais que vous souhaitez gardez pour le moment la propriété de cet objet unique et je prends la liberté de vous suggérer d’en effectuer à l’Institut un dépôt provisoire et révocable ». Madame Tardif lui répond le 13 juillet 1983 : « Vous pourrez compter sur la robe de baptême pour l’inauguration de la maison de Lille ». Madame Tardif confirme son souhait  de déposer cette pièce. Elle n’indique aucune information historique sur la robe tout en ne contredisant pas Pierre Lefranc sur le fait que cette robe ait été portée par son oncle Charles de Gaulle, le 22 novembre 1890.

La robe de baptême n’a jamais été récupérée par la famille et se trouve toujours dans les collections de la Maison natale Charles de Gaulle. Ces documents, textes écris et échangés avec un membre de la famille, semblent constitués la preuve que la robe ait bien été portée par Charles de Gaulle et ses frères et sœurs à la fin du XIXème siècle, soit entre 1887 et 1897.

Néanmoins, l’équipe scientifique du musée, qui s’est professionnalisée depuis les années 2000 par le recrutement de personnes diplômées en histoire et en conservation du patrimoine, a émis des doutes sur la datation de cette robe, avec notamment l’appui de professionnels du marché de l’art. Plusieurs personnes spécialisées dans le vêtement du XIXème siècle et/ou de la mode enfantine ont donc été contactées par mail afin de connaitre leurs avis. Toutes émettent des doutes, d’après les photographies du vêtement envoyés, sur une datation pour le dernier quart du XIXème siècle.

Cette expertise, inspirée par la méthode mise en oeuvre par Kim et Mida The dress detective (2015) , consiste à analyser l'objet - la robe de baptême - et d'en retrouver l'histoire par la mise en relation avec des archives, objets et histoires permettant une remise en contexte.